À PROPOS

La Brigade Splash a pour but de sensibiliser les usagers des centres aquatiques, ainsi que les employés et les propriétaires de ces établissements, à la responsabilité qu’ils partagent pour assurer la sécurité dans les lieux de baignade. Elle représente l’initiative de la Société de sauvetage, en partenariat avec la Régie du bâtiment du Québec.

Société de sauvetage

La Société de sauvetage est un organisme humanitaire dont la raison d’être est la préservation de la vie humaine par la prévention des noyades et des traumatismes associés à l’eau.

Régie du bâtiment du Québec

La Régie du bâtiment du Québec assure la qualité des travaux de construction et la sécurité des personnes qui accèdent à un bâtiment ou à un équipement destiné à l’usage du public ou qui utilisent une installation non rattachée à un bâtiment.

Historique de la Brigade Splash

En 2006, la Société de sauvetage a mis sur pied la tournée Perfectionnement en sauvetage, qui offrait aux gestionnaires aquatiques des services d’évaluation et de perfectionnement pour leurs équipes de surveillants-sauveteurs. Lors de la même année, la tournée Sauvetage sportif sillonnait le Québec et offrait, aux surveillants-sauveteurs, l’opportunité de pratiquer des épreuves de ce sport. À la suite de plusieurs discussions, les deux tournées ont été jumelées pour créer une seule et unique entité. Son but était d’inculquer aux surveillants-sauveteurs et aux gestionnaires aquatiques l’importance de l’entraînement physique, de pratiquer les procédures d’urgence régulièrement et d’être à jour dans les diverses techniques de sauvetage et de premiers soins.

En 2007, à la suite de rencontres entre la Société de sauvetage et la Régie du bâtiment du Québec, un partenariat a été établi afin de faciliter l’encadrement et la sensibilisation des utilisateurs des installations aquatiques du Québec, ainsi que des employés et des gestionnaires.

La tournée de la Société de sauvetage se voit donc ajouter un nouvel objectif : la sensibilisation du grand public. La tournée est baptisée la Brigade Splash. Rapidement, on passe d’une à trois équipes pour répondre à la demande.